Imprimer

L’âge de la retraite en France, l’un des plus bas des pays riches (Les Echos)

Écrit par Institut Français des Seniors. Publié dans Revue de medias

Les Echos

Par Vincent Collen | 26 Novembre 2013

Selon l’OCDE, seuls les Belges et les Luxembourgeois quittent le marché du travail un peu plus tôt que les Français. Le taux d’emploi des seniors a fortement progressé ces dernières années.

L’âge moyen de la retraite en France reste l’un des plus bas des pays riches. - AFP
L’âge moyen de la retraite en France reste l’un des plus bas des pays riches. - AFP

A 60 ans pour les femmes, 59 ans et 8 mois pour les hommes, l’âge moyen de la retraite en France reste l’un des plus bas des pays riches. Parmi les 18 pays examinés par l’OCDE, qui publie ce mardi son « Panorama des pensions » , seuls les Belges et les Luxembourgeois quittent le marché du travail un peu plus tôt que les Français. La moyenne des pays riches est de 64 ans et 2 mois pour les hommes et de 63 ans et 4 mois pour les femmes. L’âge moyen dépasse même 66 ans en Suède, en Suisse, en Islande et au Portugal.

Ces chiffres sont à relativiser, car l’OCDE prend en compte la moyenne constatée sur cinq ans, entre 2007 et 2012. Pour la France, les statistiques ne tiennent donc compte que très partiellement de la réforme de 2010, qui retarde progressivement l’âge légal du départ de 60 à 62 ans.

La France consacre 13,7 % de son PIB aux dépenses publiques de retraite, là encore un quasi-record. La moyenne de l’OCDE, tirée vers le bas par les pays qui ont des systèmes privés par capitalisation, est inférieure à 8 %. Seule l’Italie dépense plus que la France pour ses retraités. « L’augmentation de l’espérance de vie et l’arrivée à la retraite des générations des baby-boomers en conjonction avec la baisse du nombre d’actifs cotisants par retraité exerceront une pression croissante sur les finances du système dans le futur », s’inquiète l’organisation internationale.

Taux de pauvreté des plus de 65 ans particulièrement faible

Pour Anna D’Addio, experte sur les retraites à l’OCDE, «  il faut faire attention à ne pas focaliser le débat sur le recul de l’âge légal de la retraite. Ce qui importe réellement, c’est le recul de l’âge effectif de sortie du marché du travail ».

La situation s’améliore nettement en revanche pour l’emploi des seniors, se félicite l’OCDE. En cinq ans, de 2007 à 2012, le taux d’emploi des 55-59 ans a bondi, passant de 55 % à 67 %. La France se classe désormais au-dessus de la moyenne des pays riches. L’emploi des 60-64 ans a progressé lui aussi, mais il reste très faible, à 22 %, ce qui est logique étant donné l’âge de la retraite plus précoce qu’à l’étranger.

Autre bon point pour la France, le taux de pauvreté des personnes de plus de 65 ans est particulièrement faible. « Il se situe autour de 5,4 % par rapport à 12,8 % en moyenne dans l’OCDE ». Seules les Pays-Bas font encore mieux. Les réformes des retraites successives « ont protégé les bas salaires », relève le rapport.

A LIRE AUSSI :

DOSSIER La nouvelle réforme des retraites


SUR LA MÊME THEMATIQUE :

LE FIGARO : Réforme des retraites : la France doit aller plus loin, selon l'OCDE

L'EXPRESS : Emploi des seniors: la France peut mieux faire, selon l'OCDE