Imprimer

Edito

Écrit par Institut Français des Seniors. Publié dans Revue de medias

Qui doute encore que les seniors sont une génération en or ?  Nous devrions plutôt dire DES générations. Car il faut varier son regard, segmenter son approche, et adapter son discours, selon 3 générations de seniors.

Si on s’adresse aux baby-boomers, les 12  millions de 50-65 ans qui depuis 2006 prennent une retraite confortable par vague de 700 000 par an, réjouissons-nous de leurs revenus élevés et de leur goût pour les marques. Mais soyons très prudents dans la communication car ils décodent les astuces marketing mieux que personne (normal !ce sont eux qui ont inventé la pub) et ce sont des clients très exigeants. Ils ne veulent surtout pas être considérés comme seniors. On se voit à cet âge 10 ans de moins que son âge réel. La question du chomage des seniors,  les concernent au premier chef et les affecte, pas seulement sur le plan financier. Dure fin de vie professionnelle souvent pour la génération des trente glorieuses et les ex militants de mai 68..

Les 5 millions de jeunes retraités actifs, de 65 à 75 ans, sont eux une génération heureuse dans sa nouvelle vie, une fois passé le cap difficile du passage à la retraite (qui peut durer de 6 mois à 2 ans). Ce sont des seniors actifs qui revendiquent d’être et l’un et l’autre.

Ils sont devenus par leurs activités , leur pouvoir d’achat , et aussi leur générosité, une « génération pivot » qui joue un rôle majeur .Ils apportent du lien social , aident à la fois leurs enfants et leurs parents, et multiplient les achats pour satisfaire les nouvelles envies de leur nouvelle vie.

Au-delà, les 5 millions de plus de 75 ans sont beaucoup moins dépendants qu’on ne le pense (1.1million quand même) mais leur état d’esprit et leur mode de vie vont être très diffèrents selon qu’ils sont en bonne santé ou non .Le premier accident de santé sérieux survient en moyenne à 73 ans et conditionne les années suivantes. L’explosion démographique senior à venir va se porter sur les français les plus âgés. Le nombre de plus de 75 ans va doubler d’ici 2050 pour atteindre 10 millions de personnes et le nombre de plus de 85 ans sera multiplié par 4!. Et pourtant  les plus de 70 ans sont exclus des études et des enquêtes d’opinion  ..

Le vieillissement de la population est  un sujet majeur pour la société française. C’est aussi la source de besoins nouveaux à satisfaire pour les entrepreneurs car ni la bonne volonté des familles, ni l’état et les collectivités locales ne pourront seuls gérer et assurer le « care «  nécessaire à l’accompagnement d’un proche..

Le sujet des seniors est autrement plus complexe, plus passionnant aussi, que de se contenter de répéter, comme on l'entend trop souvent :" ils ont de l’argent, du temps et pensent désormais à eux ". Qui ne sait pas encore que les + de 50 ans ont 20%  de pouvoir d'achat en plus que les – de 50 ans ? mais ils cherchent avant tout à donner du sens  à la troisième mi temps " de leur vie (27 années de retraite en moyenne en 2019)

Notre conviction est que l'on ne peut bien s’adresser à eux et construire une relation durable avec les seniors que si on prend la peine de bien les connaitre, de comprendre comment ils vivent, agissent, réagissent..si on devient capable de se mettre à leur place .Et si on les respecte.

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données