Présentation

L’Institut Français des Seniors a été créée en 2010, parallèlement à HSC, une  entreprise spécialisée dans l’évènementiel pour les seniors, qui organise le Salon des SeniorsCréée par Hervé Sauzay , passionné par ce public qu’il pratique depuis plus de 20 ans, l’entreprise a 3 métiers : la recherche et les études, le conseil, et la formation.

L’Institut Français des Seniors réunit un réseau d’experts par projets : médecins, psychologue, experts retraite, sociologue, journaliste, et aussi des prestataires techniques (maquettistes, webmasters, base de données marketing, etc.). Par ailleurs, il est en lien avec des experts du monde des seniors en Hollande, Belgique, Espagne, et au Canada.

Logo Salon des Seniors 2017

Documents à télécharger :
Plaquette du Salon des Seniors | Demande d'admission

Recherche & Etudes

Anticiper les évolutions d'un public de près de 22 millions de seniors.

En savoir plus

Conseil

Accompagner des entreprises et des institutions dans leurs actions et leur communication vers ces publics.

En savoir plus

Formation

Sensibiliser vos équipes ou vos partenaires et donner une vision positive (mais réaliste..) des seniors.

En savoir plus

Résultats de l’étude Institut Français des Seniors

- Les attentes des français face à la retraite -

 

L’Institut Français des Seniors, qui a organisé la 19ème édition du Salon des Seniors de Paris du jeudi 18 mai au dimanche 21 mai dernier, a réalisé sur son panel « Silver Testeur », composé exclusivement de + de 50 ans, une étude pour savoir comment les seniors voient leur retraite et ce qu’ils en attendent.

Des questions ont été posées aux seniors encore en activité, d’autres aux retraités, et aux deux populations. Certaines questions avaient déjà été posées dans un sondage sur le même sujet fait par l’Institut Français des Seniors en 2014.

> Age moyen souhaité : de plus en plus tard : 63,5 ans.

C’est 2,5 ans de plus qu’en 2014, signe que les français ont intégré l’idée du recul progressif de l’âge de la retraite. Les CSP+ se verraient même rester en activité jusqu’à 65 ans. C’est pour eux que la « petite mort » sociale est la plus sensible.

 

> L’imaginaire de la retraite, c’est une nouvelle vie que les seniors vont nourrir de projets personnels de façon très active, profitant de cette « liberté à plein temps » pour « avoir plus de temps pour faire ce que j’aime » (45%).Le premier mot associé à la retraite c’est sans surprise « la liberté » pour 72% des seniors français mais celui qui vient juste après c’est « projets nouveaux », avant les loisirs et loin devant le repos (19%). En 2014 l’attente de loisirs était devant celle de projets nouveaux.

 

> Cette vision dynamique d’une « troisième mi-temps » de la vie qui va durer 25 ans (l’espérance de vie à la retraite est de 22 ans pour les hommes et 27 ans pour les femmes) explique que seulement 21% sont inquiets de ce changement. Un tiers sera même « soulagé » qu’elle arrive. Un chiffre à mettre en parallèle avec les 23% qui ne sont plus très heureux dans leur travail. La retraite comme l’avancée en âge suscite bien sur des craintes chez tous les seniors. Seuls 19% ont peur de s’ennuyer. Leurs attentes fondamentales  c’est de ne pas être entravés pour profiter de leur retraite (santé, argent, capacités intellectuelles). En 2014, la peur de manquer d’argent était première. La santé est devenue leur enjeu numéro 1. Raison pour laquelle le Salon des Seniors a créé cette année un « Parcours Prévention Santé », incluant même des dépistages.

 

> La clé pour bien vivre sa retraite, c’est de se préparer à ce changement de vie. C’est le cas de 7 futurs retraités sur 10, tant du côté budget que du projet de vie, contre 5 sur 10 seulement en 2014. 60% s’estiment bien informésmais 30% pas assez. Ils viendront sans doute voir les conseillers experts de l’Assurance Retraite, de l’Agirc-Arrco et du RSI sur l’Espace Retraite du Salon. Un retraité sur quatre dit même que si c’était à refaire il préparerait plus sa retraite.

 

> Un tiers des seniors français seraient favorables à continuer à travailler à temps partiel. Et l’ouverture à cumuler un emploi et sa retraite progresse : 53% y sont favorables (et même 61% des CSP+), mais à temps partiel. Ce n’était qu’un tiers en 2014. Il y a 450 000 retraités qui gardent une activité professionnelle, un chiffre qui progresse chaque année. Une forme de retraite progressive, qui adoucit le passage.

 

> Concernant les activités à la retraite, les femmes et les hommes se retrouvent sur « consacrer plus de temps à mes hobbies », « les petits enfants », « me lancer dans de nouvelles activités», « prendre soin de moi » (7 à 8 sur 10). En revanche la question « passer plus de temps avec mon conjoint » enthousiasme plus les hommes (67%) que les femmes (39%)… 28% des seniors déclarent par ailleurs être prêts à « changer de vie ». L’étude ne dit pas si ces deux chiffres sont à mettre en relation… Coté engagements celui dans une association est plus désiré (51%) que dans une municipalité (17%).

 

> Les seniors français sont plus inquiets pour leur famille que pour eux-mêmes.

Ces générations des 30 glorieuses sont conscientes d’être privilégiées par rapport à celles de leurs enfants et petits-enfants. De 6 à 9 sur 10 considèrent que la vie de leurs descendants est plus difficile en matière d’emploi, de sécurité et d’argent. A l’occasion de cette étude, près de 300 messages ont été laissé par les seniors à l’attention de la jeunesse : « Osez prendre des chemins de traverse », « Quoique vous fassiez, faites-le avec enthousiasme », « Soyez prévoyant car les temps changent vite »… La tonalité est surtout positive et battante. 

 

> Les seniors sont heureux : 89% répondent oui à cette question. Seuls 11% ne le sont pas. Les retraités plus spécifiquement ne sont que 18% à trouver que leur retraite se passe moins bien que prévu. 22% disent même qu’elle se passe mieux.

 

Pour accéder à la synthèse de l’étude, cliquez ici.

 

  

A PROPOS DE :

INSTITUT FRANÇAIS DES SENIORS : Créé en 2010, l’Institut Français des Seniors exerce trois métiers (la recherche et les études, le conseil, la formation) autour d’un même public : les 50 ans et plus. Il réunit un réseau d’experts par projets (médecins, psychologues, experts retraite, marketers, sociologues, journalistes). L’Institut Français des Seniors a lancé en 2013 les « Silver Testeurs », un panel de citoyens et de consommateurs seniors. www.institutfrancaisdesseniors.com 

SILVER TESTEURS : Le panel Silver Testeurs a pour objectif de donner la parole aux seniors, régulièrement et sur différents sujets : actualité, consommation, société…. Un panel unique en France constitué de seniors qui ont choisi de s’inscrire en répondant à 100 questions préalables pour participer à des enquêtes approfondies. Ils sont majoritairement recrutés à l’occasion des différents événements annuels organisés par l’Institut Français des Seniors comme le Forum des Seniors Atlantique à Nantes ou le Salon des Seniors de Paris. www.silvertesteur.com.

Recherche et Etudes

Anticiper les évolutions d'un public de près de 22 millions de seniors.

En savoir plus

 

Conseil

Accompagner des entreprises et des institutions dans leurs actions et leur communication vers ces publics.

En savoir plus

Formation

Sensibiliser vos équipes ou vos partenaires et donner une vision positive (mais réaliste..) des seniors.

En savoir plus